CHAPITRE III
A la recherche de la gloire passée : 1977-1981.

A partir de ce moment-là, plus jamais le RWDM ne réussit à s’immiscer parmi les premiers (sauf en 79-80 et en 95-96). Ce ne fut pourtant pas faute d’essayer et plusieurs grands noms de l’histoire molenbeekoise foulèrent notre pelouse durant ces années (Gorez, Ruiter, Bonsink, Jansen, De Vriese, Dardenne, Thychosen pour n’en citer que quelques-uns). Mais les finances commençaient déjà à donner des signes de faiblesse et il faut bien reconnaître que le public n’était pas toujours au rendez-vous, en tous les cas pas dans le nombre espéré.

Le club commençait à devoir se séparer de ses meilleurs éléments afin d’essayer d’équilibrer le budget. Nos dirigeants se rendirent compte que son salut passait par un rajeunissement des cadres, sur le terrain s’entend. A l’époque, le club pensait encore pouvoir tenir son rang et les préoccupations de maintien étaient encore loin. Ce sera pour plus tard….