1986-1987


Malgré les polémiques qui avaient précédé leur intronisation, les nouveaux dirigeants voulurent tout de même se montrer optimistes. Willy Uytterhaegen était devenu le deuxième président de notre histoire. Les circonstances de son accession à ce poste ne l’avaient pas rendu populaire auprès des supporters. On l’a vu, auprès des joueurs, il ne faisait guère plus l’unanimité. Yves De Greef : “Notre état d'esprit n'était évidemment pas des meilleurs mais il fallait faire avec. La décision était tombée et il fallait la respecter. De plus, nous gardions pratiquement le même groupe de joueurs et surtout le même entraîneur (Frivaldszky) en qui nous avions entière confiance. La présence au sein du club de M. Mabille nous rassurait également par rapport au groupe Uytterhaegen en qui le groupe de joueurs n'avait absolument pas confiance.”











Les deux nouveaux patrons du club. Henri Mabille, un ancien du club, du Racing de Bruxelles jusqu’au RWDM et Willy Uytterhaegen, président contesté.

Notre nouveau sponsor était Sony, qui apportait 3, 5 millions de FB. Nous avions également un nouvel équipementier, la marque italienne Diadora qui s’implantait ainsi en Belgique. Les départs de Demesmaeker et de Denil étaient les seuls d’importance. Mathy Billen partit, à mon grand regret, rejoindre une ambitieuse phalange de D2, le FC Assent. Le jeune gardien Mike Coeck, qui avait totalement disparu de la circulation depuis ses deux malheureux matches de l’automne 85, rejoignit Berchem et Marc Trigaux nous quitta une première fois, pour les Francs Borains.

Après qu’il eut sauvé le RWDM de la relégation, la nouvelle direction maintint dans un premier temps sa confiance en Tom Frivaldszky, soutenu par les joueurs. Mais visiblement, elle n’attendait qu’une occasion pour s’en séparer. A son sujet, Yves De Greef disait : “C'était un entraîneur qui aimait vraiment ses joueurs et qui, dans toutes les circonstances, les couvrait. Il était capable de nous donner de la confiance en nous, ce qui nous permettait parfois de jouer au-delà de nos possibilités. C'est vraiment quelqu'un de bien.” Patrick Gollièrre partage cet avis, mais selon lui, le gros défaut de Fridvalszky, c’était de ne pas savoir gérer la pression et de faire preuve d’une nervosité excessive en certaines occasions.

Parmi les nouveaux joueurs, tous ne nous étaient pas inconnus. En effet, Dirk De Vriese effectuait son retour après une saison à Anderlecht et trois à Lokeren. De Vriese a toujours été apprécié par le public molenbeekois et les “One Dirk De Vriese, there’s only one Dirk De Vriese” allaient à nouveau pouvoir retentir au stade Machtens. Les autres arrivants étaient deux Carolos d’origine italienne : Giuseppe Varrichio et Silvano Goretti. Varrichio était un grand espoir du Sporting de Charleroi et Goretti, quant à lui, avait déjà quitté ce club pour le FC Malines. Aucun des deux ne parvint à s’imposer chez nous, surtout Goretti qui ne disputera que huit matches officiels. Il sera même écarté du noyau pour manque de motivation. Danny Vandenhende, le prolifique buteur de Saint-Nicolas, Luc Van Walleghem, solide défenseur du FC Bruges, et Bruno Taverne, gardien de l’Union, complétaient les arrivées.

L’équipe disputa une longue préparation, affrontant au passage quelques formations étrangères : le Slavia Sofia, le Sparta Prague, l’Excelsior Rotterdam et l’équipe nationale du Qatar. Pour la première fois depuis 1972-1973, lorsque le football bruxellois comptait quatre équipes en D1 (le Racing White, Anderlecht, l’Union et le Crossing), il y avait plus de deux clubs bruxellois parmi l’élite, le Racing Jet venant de remonter via le tour final.


















En haut : Soors (soigneur), Bouwmeester, Kiekens, Kadjata, Houx, Cossey, Van Walleghem, Beuckelaers, De Vriese, Schmitz (adjoint). Au milieu : Deleu, Edelbloedt, Emmerechts, Fridvalzsky (entraîneur), Gollièrre, De Greef, Taverne. En bas : Vandenhende, Goretti, Mergan, Thairet, Wawa, Varrichio.

La saison débuta par une difficile qualification en coupe à Eeklo (1-2), le but local étant inscrit par Franky Van Haecke et celui de notre qualification par un jeune belgo-zaïrois, Alain Kadjata, qui n’allait jamais parvenir à percer au RWDM .














24/8/86 Eeklo-RWDM (1-2). Alain Kadjata inscrit le but de la qualification. / 31/8/86 RWDM-FC Liège (1-1). Silvano Goretti tente de déborder. L’Italo-Belge ne réussira pas à Molenbeek. Il trouva malheureusement la mort lors d’un accident de voiture quelques années plus tard…

Le premier match de championnat se solda par un nul à domicile face au FC Liégeois, qui était devenu une très bonne équipe de D1, chaque club marquant à la première minute de chaque mi-temps. Comme l’année précédente, un match initial encourageant donc. Mais notre équipe enchaîna par trois défaites : 4-0 au CS Bruges, 0-2 à domicile face à Anderlecht dans un derby très disputé mais une nouvelle fois favorable aux mauves en seconde période, et une malheureuse défaite 3-1 à Beveren. Alors que nous menions 0-1 et évoluions à 11 contre 10 (l’ex-super sub de Liverpool, David Fairclough, s’étant fait exclure), M. Goris décida de jouer la compensation en expulsant Wawa. Notre équipe s’écroula alors d’une pièce et perdit deux points qui ne semblaient pas devoir lui échapper.















13/9/86 RWDM-Anderlecht (0-2).

Heureusement, nous nous reprîmes de belle manière avec un cinq sur six, dont une superbe victoire 4-0 à domicile face à Gand et un facile succès à Berchem. L’équipe ne jouait pas mal du tout et notre duo offensif Wawa-Vandenhende s’avérait très complémentaire (ils inscriront 22 buts à eux deux). Mais suite à une série de défaites, cela commença à se gâter pour Frivaldszky. Elle commença à Courtrai (2-1) et se poursuivit au Standard (3-0), avant une élimination en coupe à Lokeren par 4-0. Nous n’étions jamais parvenus à y faire illusion et le seul fait marquant de notre côté fut l’exclusion d’Eric Deleu à 2-0, remplacé dans les buts par Hans Mergan. La série noire continua à domicile contre Charleroi (0-2) et la direction décida de se séparer de Tom Frivaldszky.













2/11/86 Lokeren-RWDM (4-0) en coupe. Les nombreux Molenbeekois ayant fait le déplacement s’en retourneront déçus…

Je trouvais cette décision étonnante car, si le club était certes dans le bas du classement, notre entraîneur avait démontré ses capacités une saison plus tôt. Certaines personnes voulaient visiblement sa tête… C’est ce que me confirma Yves De Greef : “Dès que les résultats n’ont plus suivi, Tom fut rapidement limogé. Il faut bien se dire qu’il n'entrait pas trop dans les projets du groupe Uytterhaegen qui aurait vu d'un bon œil le retour de Boskamp. Mais avec l'incident que j'ai relaté précédemment – à l’entraînement du temps où Boskamp était joueur NDLA -, il était impossible aux joueurs qui avaient été concernés par le problème de travailler sous les ordres de Boskamp. Je dois dire que ma relation avec Willy Uytterhaegen était déjà tendue et que le limogeage de Frivaldszky n'a rien arrangé.” Uytterhaegen déclara à l’époque : « Fridvaldzsky est un bon entraîneur, mais il était trop proche des jouers. C’était pratiquement eux qui l’ont mis à la tête de l’équipe l’an dernier. Petit à petit, son autorité sur eux s’est affaiblie et cela devenait un peu n’importe quoi. Les joueurs agissaient à leur guise, arrivaient en retard à l’entraînement, il n’y avait plus de discipline. Il y en a même un qui m’a dit que sur le terrain, c’était eux qui décidaient de la façon de jouer! Dans de telles conditions, je devais agir… »

Son remplaçant n’était autre qu’Alex Horvath, qui entamait là sa deuxième expérience à notre tête. Après son passage entre 77 et 79, le technicien tchèque était demeuré au club, entraînant des équipes de jeunes.

Pour son retour aux commandes de l’équipe, nous devions nous farcir un déplacement au FC Bruges. A la mi-temps, grosse surprise, nous menions grâce à un but de Wawa. Mais à la fin du match, le marquoir affichait 5-1 pour les Brugeois… Après un nul face au Beerschot (1-1), eut lieu le premier derby en championnat contre le Racing Jet, le “derby du pauvre” comme il fut appelé. Malgré le score étriqué (1-2), le RWDM s’était imposé facilement dans le petit Heysel, aux trois-quarts molenbeekois. Lors de ce match, Horvath titularisa un jeune joueur de 18 ans, Wim Kiekens, venu d’Edixvelde, un petit club du Pajottenland, pendant l’entre-saison. Il allait d’emblée saisir sa chance et devenir titulaire à part entière.

Après plusieurs semaines de discussions, le club avait finalement engagé son deuxième Zaïrois, Didier Kobla. Il avait déjà joué quelques matches amicaux avec nous la saison précédente et évolua également quelque temps à Beringen. Kobla était originaire du même club que Lambic Wawa, Kalamu. C’était un longiligne attaquant possédant une excellente technique. Lorsqu’il était dans un bon jour, il était capable de gagner un match à lui tout seul. Seulement, il n’avait pas toujours envie… Kobla était la nonchalance personnifiée et il se traînait parfois comme une âme en peine sur la pelouse. C’était un aussi grand fêtard, ce qui se voyait à l’œil nu certains dimanches… Au début de son séjour chez nous, il logeait dans un bloc communal situé près de Beekkant. Je connaissais un de ses voisins supporter, qui nous racontait qu’il y avait de temps en temps des fêtes africaines se terminant aux premières lueurs de l’aube. Ce succès au Racing Jet fut sans lendemain. L’année 1986 s’était terminée par deux nouvelles défaites, à domicile contre Lokeren et au FC Malines, et un match nul arraché en fin de match contre Waregem.

A la trêve, nous étions toujours dans le fond du classement avec dix malheureux petits points et seulement trois victoires. La situation devenait préoccupante et le changement d’entraîneur ne semblait pas avoir porté ses fruits. Patrick Thairet : « Pendant la trêve, nous étions allés en stage à Benidorm. Sur un plan sportif, cela avait été catastrophique. Nous avions bien rigolé mais presque pas travaillé. Nous avions joué deux matches amicaux contre des équipes de divisions inférieures où nous avions été ridicules. J’étais presque certain que nous allions descendre si nous poursuivions sur cette voie, comme je le dis à Dirk De Vriese, avec qui je partageais toujours ma chambre. D’ailleurs, à notre retour en Belgique, ce ne fut pas très brillant. »






















1987. Le stade Machtens et le Kop molenbeekois acceuillent leurs joueurs (de g. à d. Emmerechts, Edelbloedt, De Greef et Beuckelaers).

Le RWDM parvint à décrocher sa quatrième victoire, 1-0 contre le CS Bruges, avec encore un but de Wawa. Mais il y eut aussi deux défaites, à Liège et à l’Antwerp.

Puis vint le derby au Parc Astrid, disputé sous la neige. Thairet, toujours : “Avant d’affronter Anderlecht, la direction nous avait promis une prime si nous parvenions à prendre au moins quatre points sur six au cours de nos trois parties à venir (Anderlecht, Beveren et Gand). Je me souviens encore du petit speech d’Alex Horvath avant le match, qui ne dura même pas deux minutes. Il nous dit ceci : « Bon, vous connaissez tous Anderlecht et leurs joueurs. Ce n’est pas la peine de vous en dire plus. Ce soir, jouez comme d’habitude et on verra bien. Bon match. » Et ce fut tout! On ne savait même pas qui était dans l’équipe et on a dû le demander au délégué. Dirk De Vriese, qui était sur le banc contre l’Antwerp la semaine d’avant, ne savait même pas s’il devait jouer. Mais l’équipe disputa peut-être son meilleur match de la saison et nous étions parvenus à décrocher un point. Après la rencontre, Horvath pavoisait sur le terrain devant les caméras de télévision… Il s’attribuait presque tous les mérites de ce qui pouvait être considéré comme un succès et prétendait avoir réussi un coup de génie tactique. Il était incroyable. Les entraînements étaient très agréables et Horvath démontrait souvent qu’il n’avait pratiquement rien perdu de ses qualités de joueur. Mais question tactique, c’était zéro…» Un super Kobla, qui disputa peut-être son meilleur match pour nos couleurs ce soir-là, avait répondu au but d’ouverture de Lozano en début de deuxième mi-temps. Mieux, Luc Van Walleghem eut une occasion unique de nous donner la victoire à trois minutes de la fin. Mais il la galvauda, nous privant ainsi d’une victoire aussi incroyable que méritée. Les Anderlechtois ne la ramenaient plus tellement, eux qui avaient annoncé avant le match que le RWDM constituerait un bon entraînement en vue des tâches plus difficiles qui les attendaient. Ils avaient bonne mine après cette soirée, nos prétentieux voisins… Après le 7-0 encaissé la saison d’avant, nous quittions l’antre mauve la tête haute, avec néanmoins une petite pointe de regret. Ce fut le premier match d’une série de cinq partages consécutifs. Nous étions en train de grappiller les points nécessaires au sauvetage. Il y avait une équipe très faible, Berchem (dont nous n’avions pourtant pas été capables de venir à bout sur notre terrain), et il s’agissait d’éviter le second siège basculant.













14/2/87 Anderlecht-RWDM (1-1). L’égalisation cent fois méritée de Didier Kobla. A gauche, Wawa tackle Gerorge Grun.

Après le derby, nous avions disputé une partie amicale à Lille, étonnament retransmise en direct sur la chaîne régionale française FR3. Le souvenir qu’il me reste de cette rencontre est une bourde du commentateur, qui à l’évidence ne connaissait pas trop le RWDM. Il affirma que nous avions un international autrichien dans nos rangs, Bouwmeester! Il avait confondu avec un certain Baumeister… Sacrés Français! Après cette rencontre internationale, nous avions tenu Beveren en échec en leur remontant deux buts et prit un point à Gentbrugge, où Roger Raeven égalisa à dix minutes de la fin après le but de Wawa très tôt dans le match.













1/3/87 RWDM-Beveren (2-2). Le match vu du « Kop », endroit magique de la vielle tribune… / 8/3/87 Gand-RWDM (1-1).

La faiblesse de nos concurrents nous permit d’aligner des résultats en dent de scie sans conséquences, comme un revers 0-2 à domicile contre Courtrai ou une lourde défaite (4-1) à Charleroi. Il y eut aussi une victoire à domicile contre le Standard (2-1, un doublé de Wawa pour nous et un but d’un certain Jean-Marc Bosman pour les Liégeois) qui n’était certes plus que l’ombre de lui-même depuis “l’affaire Waterschei”, mais cela faisait toujours plaisir… Le match s’était disputé un vendredi soir, afin de permettre à Lambic Wawa de le disputer avant de regagner le Zaïre, où il devait disputer une rencontre internationale. Belle inspiration de nos dirigeants!

Et surtout, pour la seconde année consécutive, nous étions parvenus à battre le FC Bruges 1-0 au stade Machtens, encore sur un but de l’inévitable Lambic Wawa, devenu la coqueluche des supporters. Ce 21 avril 1987 est historique car il s’agit de la dernière victoire du RWDM contre les Blauw en Zwart de la Venise du Nord…. La fin de saison fut relativement bonne malgré un nul concédé à domicile contre le Racing Jet, qui terminera une place devant nous au classement. Nous redevenions le troisième club bruxellois. Vexant… Il y eut encore deux victoires à l’extérieur, à Lokeren et à Waregem, une défaite amère contre le FC Malines (1-2, le deuxième des visiteurs inscrit par Pol Demesmaeker) et un très beau dernier match contre l’Antwerp, 3-3 avec deux buts de Harry Cnops pour les Anversois et une belle remontée au score des nôtres après avoir été menés 1-3.

Nous terminions à la 13ème place, à distance respectable de Seraing, second descendant, en récoltant un point de plus que l’année précédente, ce qui n’était pas vraiment une amélioration. Et nous avions une fois de plus dû lutter pour notre maintien, ce qui était devenu une habitude ces années-là…Le match contre Malines avait été le 130ème et dernier d’Eric Deleu. Si le public molenbeekois avait ses chouchous, il avait aussi ses têtes de Turcs. Deleu en était une et cela se ressentait parfois sur sa confiance… Bruno Taverne disputa les deux dernières rencontres, se voyant promettre une place de titulaire pour la saison suivante. Yves De Greef, qui après des débuts difficiles était devenu une pièce maîtresse de l’équipe, avait déjà signé en fin de saison en faveur du FC Malines pour 87-88, passant ainsi professionnel à temps plein. Ce qui n’eut pas l’heur de plaire à nos dirigeants qui l’avaient dans un premier temps écarté du noyau. Mais la raison prévalut et Yves eut droit à ses adieux au public molenbeekois contre l’Antwerp, transformant un dernier penalty.

La véritable “star” du championnat écoulé avait été Lambic Wawa. Il fut d’ailleurs élu meilleur Molenbeekois. Le sympathique zaïrois avait éclaté, inscrivant 13 buts. En fin de saison, il fut impliqué dans un incident qui aurait pu prendre une tournure dramatique. Retourné en Afrique, en compagnie de Kobla, pour y disputer un match amical au Congo, il sera involontairement et indirectement responsable d’un incident diplomatique entre le Zaïre et le Congo. A quelques minutes de la fin de la partie, l’arbitre refusa un penalty, paraît-il flagrant, à Wawa. Devant les protestations des joueurs zaïrois, les policiers congolais frappèrent certains d’entre eux. Le match étant retransmis en direct à Kinshasa, des émeutes éclatèrent dans la capitale zaïroise où les habitants locaux attaquèrent l’ambassade du Congo! Les membres de l’équipe nationale du Zaïre furent même retenus à Brazzaville mais finalement, tout rentra dans l’ordre… De nombreux clubs huppés s’intéressaient à lui et son avenir footballistique semblait radieux. Malheureusement, un drame allait frapper Lambic lors de son retour suivant en Afrique…




























Lambic Wawa. Le premier Africain à jouer pour le RWDM. Après des débuts difficiles, il deviendra la coqueluche du public molenbeekois. Malheureusement, sa carrière prometteuse se brisa au Zaïre lors d’un accident de la circulation.



CLASSEMENT
























CHAMPIONNAT DE BELGIQUE – DIVISION 1 – 1986-1987

31/8/86 - RWDM - RFC LIEGE 1-1 

Deleu, De Vriese, De Greef, Emmerechts, Cossey, Bouwmeester, Edelbloedt, Thairet, Goretti, Wawa, Varrichio

0-1 1' Quain 1-1 46' Wawa 

7/9/86 - KSV CERCLE BRUGGE - RWDM 4-0 

Deleu, De Vriese, De Greef, Emmerechts, Cossey, Varrichio, Thairet (72' Gollièrre), Edelbloedt, Bouwmeester, Wawa, Goretti 

1-0 10' De Greef og 2-0 32' Wittebolle 3-0 57' Sanders 4-0 76' Kalusha 

13/9/86 - RWDM - RSC ANDERLECHT 0-2 

Deleu, De Vriese, Emmerechts, De Greef, Cossey, Varrichio, Edelbloedt, Thairet (78' Mergan), Bouwmeester, Wawa, Vandenhende (65' Goretti)

0-1 58' Gudjohnsen 0-2 78' Lozano 

20/9/86 - KSK BEVEREN - RWDM 3-1 

Deleu, De Vriese, De Greef, Emmerechts (70' Van Walleghem), Cossey, Thairet, Edelbloedt, Varrichio (85' Goretti), Bouwmeester, Vandenhende, Wawa

0-1 28' Thairet 1-1 68' Schmeidding 2-1 83' Schmeidding 3-1 89' Maes 

27/9/86 - RWDM - KAA GENT 4-0 

Deleu, Van Walleghem (76' Mergan), De Greef, De Vriese, Cossey, Varrichio (85' Houx), Thairet, Edelbloedt, Bouwmeester, Vandenhende, Wawa

1-0 56' Vandenhende 2-0 81' Gijbels og 3-0 84' Wawa 4-0 90' Thairet 

4/10/86 - K BERCHEM SPORT - RWDM 0-2 

Deleu, Mergan, De Greef, De Vriese, Cossey, Varrichio, Bouwmeester, Edelbloedt, Houx (87' Beuckelaers), Wawa, Vandenhende

0-1 45' Vandenhende 0-2 90' Vandenhende 

11/10/86 - RWDM - RFC SERAING1-1 

Deleu, Mergan, De Greef, Cossey, De Vriese, Varrichio, Edelbloedt, Thairet (48' Houx), Bouwmeester, Goretti (48' Beuckelaers), Vandenhende

0-1 31' Rasquin 1-1 80' De Greef 

19/10/86 - KV KORTRIJK - RWDM 2-1 

Deleu, Mergan, De Greef, De Vriese, Cossey, Thairet (25' Houx), Edelbloedt, Bouwmeester, Varrichio, Wawa,

Vandenhende (46' Beuckelaers)

1-0 9' Snelders 1-1 63' Wawa 2-1 73' Abeels 

26/10/86 - R STANDARD CL - RWDM 3-0 

Deleu, Gollièrre, De Vriese, De Greef, Cossey, Varrichio (81' Beuckelaers), Edelbloedt, Mergan (72' Van Walleghem), Bouwmeester, Wawa, Vandenhende

1-0 30' Delangre 2-0 85' Dimiceli 3-0 86' Repcic 

9/11/86 - RWDM - R CHARLEROI SC 0-2 

Deleu, Van Walleghem, De Greef, Gollièrre, Houx, Edelbloedt, Mergan, Varrichio (60' Kiekens), Bouwmeester, Vandenhende, Wawa

0-1 30' Bosch p 0-2 47' Brogno 

15/11/86 - CLUB BRUGGE KV - RWDM 5-1 

Deleu, Van Walleghem, Gollièrre, Emmerechts, Houx, Cossey, De Vriese, Varrichio, Mergan, Wawa, Vandenhende

0-1 23' Wawa 1-1 52' Ceulemans 2-1 65' L.Van der Elst p 3-1 80' Querter 4-1 88' L.Van der Elst p 5-1 90' Ceulemans

23/11/86 - RWDM - K BEERSCHOT VAV 1-1 

Taverne, De Vriese, Emmerechts, Gollièrre, Cossey, Van Walleghem, Edelbloedt, Bouwmeester, Houx (46' Varrichio), Wawa, Vandenhende (86' Mergan)

1-0 6' Wawa 1-1 21' Goossens 

30/11/86 - RC JET BRUXELLES - RWDM 1-2 

Deleu, Van Walleghem, De Vriese (75' Beuckelaers), Emmerechts, Gollièrre, Cossey, Edelbloedt, Kiekens, Bouwmeester, Wawa, Vandenhende

0-1 20' Wawa 0-2 45' Vandenhende 1-2 79' Goyvaerts 

7/12/86 - RWDM - KSC LOKEREN 1-2 

Deleu, Van Walleghem (76' Houx), De Vriese, Gollièrre (80' Mergan), Beuckelaers, Cossey, Edelbloedt, Bouwmeester, Kiekens, Wawa, Vandenhende 

0-1 67' Didier M'Buyu 0-2 73' P.Versavel 1-2 80' Vandenhende 

13/12/86 - KV MECHELEN - RWDM 2-0 

Deleu, Van Walleghem, Beuckelaers, De Vriese, Cossey, Emmerechts, Edelbloedt, Bouwmeester, Kadjata (69' Mergan), Kiekens (71' Houx), Wawa

1-0 39' Den Boer 2-0 85' Den Boer 

21/12/86 - RWDM - KSV WAREGEM 1-1 

Deleu, De Vriese, Beuckelaers (61' Van Walleghem), Emmerechts, Cossey (81' Mergan), Edelbloedt, De Greef, Bouwmeester, Kiekens, Wawa, Vandenhende

0-1 21' Christiaens 1-1 83' Kiekens 

25/1/87 - RFC LIEGE - RWDM 1-0 

Deleu, Van Walleghem, Emmerechts, De Greef, Cossey, Thairet, Kiekens, Bouwmeester, Kobla (75' Goretti), Vandenhende, Wawa

1-0 5' Quain 

1/2/87 - RWDM - KSV CERCLE BRUGGE 1-0 

Deleu, Van Walleghem, Cossey, De Greef, Emmerechts, Thairet (75' De Vriese), Vandenhende (65' Goretti), Kobla, Wawa, Bouwmeester, Kiekens

1-0 20' Wawa 

8/2/87 - R ANTWERP FC - RWDM 3-2 

Deleu, Van Walleghem (46' De Vriese), De Greef, Emmerechts, Cossey, Goretti (66' Vandenhende), Thairet, Bouwmeester, Kiekens, Kobla, Wawa

1-0 42' Vanderlinden p 2-0 44' Van Rooy 2-1 47' Kobla 3-1 59' Vandelinden 3-2 88' Wawa

14/2/87 - RSC ANDERLECHT - RWDM 1-1 

Deleu, Cossey, Emmerechts, De Greef, De Vriese, Mergan (84' Van Walleghem), Thairet (76' Vandenhende), Bouwmeester, Kiekens, Wawa, Kobla

1-0 33' Lozano 1-1 57' Kobla 

1/3/87 - RWDM - KSK BEVEREN 2-2 

Deleu, De Vriese, Emmerechts, De Greef, Cossey, Mergan, Bouwmeester, Thairet (80' Van Walleghem), Kiekens, (89' Beuckelaers), Wawa, Kobla

0-1 48' Fairclough 0-2 53' Kusto 1-2 59 'Thairet 2-2 60' Kobla 

8/3/87 - KAA GENT - RWDM 1-1 

Deleu, De Greef, De Vriese, Emmerechts, Cossey, Thairet, Kiekens (73' Van Walleghem), Mergan (80’ Vandenhende), Bouwmeester, Kobla, Wawa 

0-1 3' Wawa 1-1 81' Raeven 

16/3/87 - RWDM - K BERCHEM SPORT 0-0 

Deleu, De Vriese, De Greef, Emmerechts, Cossey, Mergan (46' Vandenhende), Thairet, Bouwmeester, Kiekens, Kobla (84' Van Walleghem), Wawa 

21/3/87 - RFC SERAING - RWDM 0-0 

Deleu, Cossey, De Vriese, Beuckelaers, De Greef, Emmerechts, Thairet (72' Vandenhende), Kiekens, Bouwmeester, Wawa, Kobla

29/3/87 - RWDM - KV KORTRIJK 0-2 

Deleu, Beuckelaers, De Greef, Emmerechts, Van Walleghem, Mergan (65' Vandenhende), Thairet, Bouwmeester, Kiekens (85' Varrichio), Wawa, Kobla 

0-1 1' Derouck 0-2 75' Snelders 

3/4/87 - RWDM - R STANDARD CL 2-1 

Deleu, Van Walleghem, De Vriese, Emmerechts, Cossey, Beuckelaers, De Greef, Edelbloedt, Bouwmeester, Wawa, Thairet (75' Varrichio)

1-0 4' Wawa 1-1 18' Bosman 2-1 85' Wawa 

11/4/87 - R CHARLEROI SC - RWDM 4-1 

Deleu, Van Walleghem, Cossey, De Greef, De Vriese, Beuckelaers, Emmerechts (46' Mergan), Thairet, Varrichio (80' Vandermijnsbrugge), Kobla, Bouwmeester

1-0 49' Albert 2-0 62' Beugnies 3-0 65' Bosch p 4-0 67' Mommens 4-1 87' Harrison og 

21/4/87 - RWDM - CLUB BRUGGE KV 1-0 

Deleu, Van Walleghem, Beuckelaers, De Vriese, Cossey, Thairet (88' Vandenhende), Kiekens, De Greef, Edelbloedt, Bouwmeester (76' Varrichio), Wawa

1-0 30' Wawa 

25/4/87 - K BEERSCHOT VAV - RWDM 1-1 

Deleu, Van Walleghem, Cossey, De Vriese, De Greef, Emmerechts, Thairet, Edelbloedt, Vandenhende (86' Varrichio), Bouwmeester, Kiekens

1-0 9' Wellens 1-1 44' Vandenhende 

3/5/87 - RWDM - RC JET BRUXELLES 1-1 

Deleu, Van Walleghem, De Vriese, Emmerechts, Kiekens (46' Varrichio), Cossey, Thairet (70' Heymans), Bouwmeester, De Greef, Edelbloedt, Vandenhende 

0-1 6' Geebelen 1-1 53' Vandenhende 

10/5/87 - KSC LOKEREN - RWDM 1-2 

Deleu, Van Walleghem, De Vriese, De Greef, Houx, Emmerechts, Thairet (58' Kiekens), Edelbloedt, Varrichio, Wawa (46' Vandenhende), Bouwmeester

0-1 17' Wawa 0-2 65' De Greef p 1-2 66' Tempest 

15/5/87 - RWDM - KV MECHELEN 1-2 

Deleu, Van Walleghem, Emmerechts, De Vriese, Cossey, Thairet, Edelbloedt, De Greef, Varrichio (75' Kobla), Bouwmeester, Vandenhende

0-1 48' Rutjes 0-2 50' De Mesmaeker 1-2 53' Vandenhende 

24/5/87 - KSV WAREGEM - RWDM 0-2 

Taverne, Van Walleghem, Cossey, De Vriese, Emmerechts, Thairet, Edelbloedt, Varrichio (81' Kiekens), Vandenhende (83' Houx), Wawa, Bouwmeester

0-1 63' Thairet 0-2 90' Bouwmeester 

31/5/87 - RWDM - R ANTWERP FC 3-3 

Taverne, Van Walleghem (70' De Greef), De Vriese, Cossey, Houx, Kiekens (46' Varrichio), Thairet, Edelbloedt, Bouwmeester, Wawa, Vandenhende

0-1 15' Cnops 1-1 28' Vandenhende 1-2 48' Vanderlinden 1-3 62' Cnops 2-3 74' De Greef p 3-3 76' De Vriese



COUPE DE BELGIQUE

1/32 - 24/8/86 - FC EEKLO - RWDM 1-2 

Deleu, De Vriese, De Greef, Emmerechts, Cossey, Thairet, Edelbloedt, Bouwmeester, Varrichio (89' Gollièrre), Kadjata, Wawa

0-1 1' Varrichio 1-1 21' Van Haecke 1-2 75' Kadjata 

1/16 - 2/11/86 - KSC LOKEREN - RWDM 4-0 

Deleu, Mergan, Gollièrre, De Vriese, Cossey (46' Van Walleghem), Varrichio, De Greef (58' Houx), Edelbloedt, Emmerechts, Wawa, Vandenhende

1-0 26' P.Versavel 2-0 32' Nijskens 3-0 70' Ukkonen p 4-0 82' Nijskens 





































MATCHES AMICAUX

19/7/86 RFC Knokke – RWDM 0-4

Thairet, Vandenhende, Edelbloedt, Houx

21/7/86 Heist – RWDM 2-6

Bouwmeester, Van Walleghem, Vandenhende 4

23/7/86 SK Londerzeel – RWDM 1-1

Kadjata

26/7/86 RWDM – Royale Union SG 3-2

Kadjata, Thairet, Cossey

30/7/86 RWDM – Slavia Sofia 4-1

De Greef, own goal, Vandenhende, Wawa

3/8/86 RWDM – Excelsior Rotterdam 1-1

Vandenhende

6/8/86 Excelsior Rotterdam – RWDM 0-2

Wawa, Thairet

10/8/86 RWDM – Sparta Prague 0-2

17/8/86 RAEC Mons – RWDM 0-2

Varrichio 2

20/8/86 RWDM – R Charleroi SC 1-3

Van Walleghem

27/8/86 RWDM – Qatar 3-2

Thairet, Wawa, Goretti

4/1/87 RAA La Louvière – RWDM 2-2

Kobla, Varrichio

11/1/87 RWDM – Royale Union SG 2-1

De Greef, Vandenhende

21/2/87 Lille OSC – RWDM 1-1

Wawa






 

J

G

N

P

P

C

P

1.RSC Anderlecht

34

25

7

2

82

25

57

2.KV Mechelen

34

24

7

3

57

18

55

3.Club Brugge KV

34

19

7

8

70

34

45

4.KSC Lokeren

34

18

8

8

59

41

44

5.KSK Beveren

34

15

14

4

44

24

44

6.RFC Liégeois

34

14

10

10

44

38

38

7.R Charleroi SC

34

13

9

12

49

52

35

8.KSV Waregem

34

13

8

13

45

43

34

9.K Beerschot VAV

34

11

11

12

35

39

33

10.R Standard CL

34

10

11

13

40

38

31

11.KSV Cercle Brugge

34

9

12

13

37

40

30

12.RC Jet Bruxelles

34

9

12

13

44

47

30

13.RWDM

34

8

12

14

37

53

28

14.R Antwerp FC

34

8

10

16

43

49

26

15.KV Kortrijk

34

8

8

18

37

52

24

16.KAA Gent

34

7

9

18

25

50

23

17.RFC Seraing

34

5

10

19

30

63

20

18.K Berchem Sport

34

4

7

20

20

82

15

1986-1987

 

Joués tot

Buts tot

Joués CH

Joués CB

Buts CH

Buts CB

BEUCKELAERS Olivier

2/12/63

14

0

14

0

0

0

BOUWMEESTER Hans

28/08/58

34

1

33

1

1

0

COSSEY Rudy

2/08/61

33

0

31

2

0

0

DE GREEF Yves

26/01/62

30

3

28

2

3

0

DELEU Eric

30/01/60

33

0

31

2

0

0

DE VRIESE Dirk

3/12/58

33

1

31

2

1

0

EDELBLOEDT Jaak

5/11/60

25

0

23

2

0

0

EMMERECHTS Geert

5/08/68

27

0

25

2

0

0

GOLLIERRE Patrick

16/05/60

9

0

7

2

0

0

GORETTI Silvano

23/08/62

8

0

8

0

0

0

HEYMANS Lieven

21/07/68

1

0

1

0

0

0

HOUX Philippe

28/11/68

13

0

12

1

0

0

KADJATA Alain

25/01/65

2

1

1

1

0

1

KIEKENS Wim

26/02/68

20

1

20

0

1

0

KOBLA Didier

14/04/63

11

3

11

0

3

0

MERGAN Hans

29/01/66

19

0

18

1

0

0

TAVERNE Bruno

16/07/61

3

0

3

0

0

0

THAIRET Patrick

21/08/60

26

4

25

1

4

0

VANDENHENDE Danny

12/09/59

29

9

28

1

9

0

VANDERMIJNSBRUGGE Pascal

23/09/66

1

0

1

0

0

0

VAN WALLEGEHM Luc

7/03/61

28

0

27

1

0

0

VARRICHIO Joseph

31/05/66

24

1

22

2

0

1

WAWA Lambic

12/04/62

31

13

29

2

13

0

own goal

 

 

2

 

 

2